Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h40 NON STOP et de 8h à 13h20 le samedi matin - Avec ou sans RDV.
Lundi : 08h00 - 18h40

Que faire en cas de contre visite critique

Retour

La contre-visite critique

 

Depuis le 20 mai 2018 le contrôle technique a évolué et est devenu plus stricte.

129 défaillances dites critiques sont entrées en vigueur et peuvent vous empêcher de circuler avec votre automobile.

Lorsque sur votre Timbre Certificat d'Immatriculation la lettre « R » est présente suivie de la date à laquelle vous avez effectué votre contrôle, cela signifie que votre véhicule est en contre-visite critique. Vous n'avez donc plus le droit de circuler à partir du soir même minuit. Il vous est donc fortement conseillé d'amener directement votre véhicule chez le garagiste qui s'occupera des réparations. En cas de non-respect de cette décision vous êtes verbalisable et le véhicule peut être immobilisé en fourrière par les forces de l'ordre pour défaut de contrôle. Vous avez cependant un délai de 2 mois pour effectuer les réparations. Une fois celle-ci effectuées vous devez vous mettre en relation avec un dépanneur pour qu'il nous amène le véhicule sur plateau et que nous puissions vérifier que les points de non-conformités critiques ont bien été levé. Une fois cette vérification faite vous pourrez de nouveau circuler avec votre véhicule.

 

Que faire en présence de non-conformités critiques et majeures ? 

 

Deux options s'offrent à vous :

  • Soit vous décidez de tout faire réparer d'un coup et vous nous représentez donc le véhicule sur plateau lorsque le garagiste a terminé les réparations sous un délai de deux mois. Nous effectuerons une contre-visite globale portant sur l'ensemble des non-conformités. Une seule contre-visite vous sera donc facturée.

  • Soit vous faites lever uniquement les non-conformités critiques et vous nous représentez donc le véhicule sur plateau. Nous devrons effectuer une première contre-visite portant sur l'ensemble des non-conformités critiques et majeures. Nous lèverons la contre-visite critique si les réparations sont correctement effectuées et vous aurez donc de nouveau le droit de circuler. Une fois que les non-conformités majeures seront réparées (toujours dans un délai de deux mois suivant la date de la visite initiale) vous pourrez donc vous représenter pour que nous effectuions une seconde contre-visite portant sur les non-conformités majeures. Une deuxième contre-visite vous sera alors facturée.

 

Contactez-nous